PRINTEMPS ÉTÉ 2022

DISPONIBLE EN MARS 2022


LA COLLECTION

Pour la collection printemps-été 2022, Marie-Christine Statz, fondatrice et directrice artistique de la maison, a réfléchi à une conversation continue avec Miren Arzalluz. Tout a débuté lorsque Miren a été présentée pour la première fois à GAUCHERE. Elle a immédiatement ressenti et compris la vocation de la créatrice: créer des vêtements pour que chaque individu puisse exprimer son identité et son humeur. Cette expérience commune a conduit Miren à interpréter la vision de Marie-Christine pour la collection GAUCHERE avec ses propres mots. « C’est tellement puissant lorsque vous ressentez une connexion intime avec vos vêtements, comme si vous et eux ne faisaient qu’un, vous permettant d’exprimer exactement ce que vous voulez dire au monde à votre sujet, à ce moment précis ; vous protégeant là où vous en avez le plus besoin; vous aidant à surmonter les défis, les difficultés, les succès et les rêves. C’est une armure qui est fluide, protectrice et libératrice. »

Les 37 looks de la collection Printemps-Été 2022 ont été filmés au Palais Galliera. L’architecture du Palais néo-Renaissance avec ses larges fenêtres monumentales, sa cour pavée, son péristyle semi-circulaire et sa toiture en verre et acier offrait alors l’atmosphère et la toile de fond parfaites pour la collection.

Les teintes de blancs, de sable, de vanille et les teintes chaudes de caramel dominent la palette de couleurs. Ces nuances de clairs sont accentuées par un vert pomme vif et complétées par des tons sombres tels que le bleu marine, le bleu nuit et le noir. Les costumes monochromes et genderfluid de la maison offrent ainsi de puissants contrastes: les laines ajustées sont associées aux tissus transparents. La soie brillante est habillée de coton sec.

Les vestes en lin tissé se parent d’épaules anguleuses et élaborées qui se transforment en formes organiques et arrondies. Elles sont portées avec des brassieres et des pantalons à plis très larges. Les jupes en crochet, en sequins et les jupons sont associés à de délicats hauts en dentelle ou à des chemises surdimensionnées ornées de dentelle, de pattes de boutonnage, d’empiècements ou de plis. Un profond décolleté en V revient tout au long de la collection que l’on retrouve sur les hauts, les robes ainsi que les gilets et les vestes – qu’ils soient sans col ou sans boutons. Les robes et les hauts fluides présentent de longues fentes et des dos ouverts. Des asymétries douces sont créées avec des nœuds de tissu et des découpes arrondies. Les drapés forment différentes silhouettes définies par le corps.